Stratégie réseaux sociaux pour artistes et créatifs

stratégie réseaux sociaux
Ugolino da Siena, "The Last Supper" (ca.1325) via themetmuseum.org

Introduction et premiers pas

Difficile de passer à côté des réseaux sociaux aujourd’hui. Malgré la réaction épidermique que ces plateformes provoquent chez certains créatifs, ce sont des outils très utiles pour faire connaître son travail. Dans ce premier article d’une longue série, Artizest vous donne quelques conseils pour asseoir les fondations de votre stratégie réseaux sociaux. Si vous en avez déjà mis en place pour promouvoir vos activités, cette introduction vous permettra de vérifier que vous n’avez rien oublié.

 

Parlons de Facebook

Malgré les nombreux reproches qu’on puisse faire à ce réseau social, il demeure le premier réseau social dans 129 pays. De plus, selon le Blog du Modérateur, « 14% des utilisateurs français affirment avoir acheté un cadeau après l’avoir vu dans le fil d’actualité » et « le ciblage des campagnes Facebook aurait un taux de pertinence de 91%, contre 27% pour les autres campagnes en ligne». À ce titre, c’est certainement la meilleure plateforme pour mettre en avant vos activités. Les peintres et artistes visuels sont les seuls à pouvoir s’en passer à condition de le remplacer par Instagram.

Pour toutes les autres disciplines, Facebook reste un incontournable. Les musiciens par exemple font parfois plus de vues sur Facebook que sur Youtube et Soundcloud. L’avantage de ce réseau social est qu’il permet de partager des contenus de nature très variées : textes (sans limite de caractères), photos, liens, vidéos etc. De plus, les fonctionnalités des pages Facebook sont très satisfaisantes. Elles permettent notamment de planifier des publications à l’avance, et d’obtenir des informations précieuses sur vos followers grâce à l’outil analytique.

 

Choisissez bien vos canaux

Votre choix de réseaux sociaux dépend de deux choses : la nature de votre activité et les interfaces avec lesquelles vous êtes à l’aise. Twitter par exemple est rarement utilisé par les artistes visuels. Son côté immédiat, bref, et paradoxalement chronophage se prête plus aux métiers de la communication, de la diffusion ou du management, bien qu’il y ait toujours des exceptions.

En règle générale, il vaut mieux avoir un canal voire deux (au grand maximum trois) sur lesquels on est très actif plutôt que cinq canaux mis à jour très rarement. La constance et la nouveauté sont les maîtres-mots d’une bonne stratégie de réseaux sociaux. Une page qui n’a pas été mise à jour pendant un mois laisse à penser que votre activité n’est plus d’actualité.
Mais alors quels réseaux sociaux choisir ? Voici un tableau non exhaustif de suggestions.

 

Métiers visuels et/ou graphiques
(peintre, photographe, graphiste, illustrateur, tatoueur, etc.)
Instagram et/ou Facebook mais aussi Pinterest, Snapchat et Tumblr Site internet
Métiers de la musique ou du spectacle vivant Facebook et Youtube mais aussi les plateformes telles Soundcloud, Spotify, voire iTunes si vous disposez d’un produit fini. Site internet
Artisans
(bijoux, illustrations sur merchandising, meubles, vêtements, design et conception d’objets, etc.)
Facebook et/ou Instagram mais aussi Pinterest. Site internet et/ou site marchand tel Etsy, Mylittlemarket.
Ecrivains, poètes, bloggers. Facebook et/ou Twitter mais aussi de collection de contenu telles Scoop It Site internet ou Blog

 

Encore une fois, un seul canal bien entretenu vaut mieux que deux ou trois peu mis à jour. N’hésitez pas à commencer petit, puis à augmenter vos canaux au fur et à mesure. Comme indiqué dans ce tableau, un site internet est essentiel en plus d’une présence sur les réseaux sociaux. Dans certains cas et si vous êtes déjà présent sur ce site, vous pouvez également utiliser LinkedIn pour promouvoir votre activité.

 

Coulez de solides fondations

Les photos

Pas de photo pas de réseau

Une annonce immobilière ou de site de rencontre sans photo, ça n’inspire pas confiance. Il en va de même pour les comptes sur les réseaux sociaux. Un profil sans photo est un profil inachevé et renvoie une image décousue ou peu sérieuse de votre activité.

Le site Make a Website a créé une superbe infographie répertoriant tous les formats d’images nécessaires en fonction des plateformes. Plus besoin de recadrer 40 fois votre bannière Facebook pour que votre logo soit lisible.

stratégie réseaux sociaux

Capture d’écran de l’infographie proposée par makeawebsite.com

Comment prendre une bonne photo quand on n’est pas photographe ?

Nos smartphones actuels permettent de prendre des clichés plus que corrects ; il n’est donc pas nécessaire d’investir dans des appareils professionnels. Évitez les montages surchargés et les mises en scène compliquées, Less is More comme disent les anglophones ! Pour donner un fini presque professionnel à vos photos, vous pouvez utiliser des logiciels gratuits en ligne tels Be FunkyFotor ou Canva. Bien sûr, le must reste Photoshop ou Lightroom si vous possédez ces logiciels. Là encore, veillez à ne pas en faire trop en termes de filtres et de retouches. L’outil baguette magique ou de réglage de luminosité sont largement suffisants.

 

Créer son logo

Si vous avez les moyens de faire appel à un graphiste pour la réalisation de votre logo, profitez-en. C’est un élément non-négligeable de votre identité sur le web qui vaut le coup d’investir. Comme pour les photos, on ne désespère pas si on n’est pas graphiste et trop fauché pour en payer un. Des logiciels en ligne vous permettent de créer des logos simples, tels Logo Makr. La graphiste et bloggeuse Lady Bird Red vient tout juste de lancer des modèles de logo personnalisables pour une vingtaine d’euros. Ils nécessitent cependant d’avoir installé Photoshop sur son ordinateur. Encore une fois Less is more, souvent un simple nom écrit avec une police intéressante suffit, comme le prouve par exemple le logo de la stylise britannique Stella McCartney.

 

Mettre en place son nom d’utilisateur

Contrairement à Twitter et Instagram, Facebook ne vous crée pas automatiquement un nom d’utilisateur (votre nom de page précédé du @). Pensez donc à le renseigner afin que d’autres utilisateurs Facebook puissent vous étiqueter dans leurs publications.

stratégie réseau sociaux

Votre nom d’utilisateur commence par @ et se situe sous le nom de votre page

Soyez constant(e) avec vos noms d’utilisateur à travers toutes vos plateformes : utilisez exactement le même pseudo pour votre compte Facebook, Twitter, Instagram, Etsy, etc. On vous trouvera plus facilement à travers toutes ces plateformes, vous serez donc mentionné(e) plus souvent et pourrez accroître votre nombre de followers.

 

Renseigner un maximum d’information

Il est primordial de remplir les sections « à propos » ou « bio » de vos différents réseaux sociaux. On doit comprendre rapidement et clairement ce que vous faites. Là encore, la constance est votre alliée. Vous pouvez décliner la description de votre activité ou pratique artistique à travers vos différents canaux — on s’exprime différemment sur Twitter et sur Facebook — mais veillez cependant à exprimer la même idée à travers ces plateformes. Reprenez au maximum les mêmes mots-clés.

Enfin, n’oubliez pas d’ajouter des boutons de réseaux sociaux sur votre site et réciproquement d’insérer un lien vers votre site sur vos différents réseaux sociaux. Assurez-vous également que ces liens fonctionnent : les broken links sont bien plus nombreux que l’on pense !

 

 

N’hésitez pas à préciser en commentaires les éléments que vous aimeriez voir détaillés dans un prochain article, ou le réseau social sur lequel vous désirez développer une stratégie de communication. Vous pouvez également nous écrire à info@artizest.fr pour nous soumettre vos questions ou souhaits d’articles.