Museum Hack: “Ça, c’est pas un musée de grand-mère!”

Museum Hack - Artizest le blog de management culturel
Photo courtesy de Museum Hack.

Les visites guidées prennent un coup de jeune

« Des visites guidées de musées… Pour ceux qui n’aiment pas les musées.» Voilà la devise de Museum Hack, une entreprise créative New Yorkaise. Leur mission ? Rendre les musées plus fun grâce à des « aventures guidées » dans des musées de New York, Washington D.C et San Francisco. Artizest décode pour vous cette entreprise à succès.

Museum Hack - Artizest le blog de management culturel

Photo courtesy de Museum Hack

Une toile de fond éloquente

Cette entreprise créative, qui a fait ses premiers pas au Metropolitan Museum of Art (le Met) à New-York, propose un principe simple et pourtant rare : des visites guidées customisées en fonction de chaque groupe, et basées sur leurs connaissances, leurs expériences et leurs perceptions du musée.

Fondé sur une connaissance pointue de l’art, Museum Hack possède le talent de mettre en lumière les détails les plus étranges, les histoires les plus folles, et les anecdotes sexy sur des œuvres d’art d’ordinaire ennuyeuses. Finies les visites rythmées par le ton monotone de votre guide dormitif, et par vos efforts pour ne pas bailler ou regarder votre montre. Les guides de Museum Hack sont des nerds pétulants et captivants, mêlant à doses égales humour décalé et savoir minutieux.

Dans chaque groupe, le nombre de visiteurs est limité : une assistance réduite qui permet une meilleure participation et une plus grande convivialité. De plus, les aventures guidées de Museum Hack incorporent discrètement des activités de team building, qui induisent une atmosphère créative et amicale au sein du groupe de visiteurs ; le sentiment de convivialité ressenti par les participants permettrait alors d’améliorer leur esprit critique et de déclencher leur participation.

Museum Hack - Artizest le blog de management culturel

Photo courtesy de Museum Hack

Un plan de communication béton

 Museum Hack a un discours clair, direct et accessible. Au premier coup d’œil sur leur site web, on comprend qu’ils sont là pour dérider les musées et casser l’image du guide ennuyeux et poussiéreux.

Des photos des guides Museum Hack jalonnent leur page web : grimaces, poses décalées, et grands sourires. On peut penser que leurs éléments de communication relèvent du spectacle, mais après tout nous sommes au pays de l’entertainment et la mission dont ils se sont investis — rendre les musées plus fun et donc diversifier les publics — requiert une bonne dose de divertissement.

L’utilisation sur leur site d’un langage accessible et d’un bon nombre de blagues atténue la vision pompeuse et coincée que l’on se fait de certains musées. Mais le choix le plus judicieux en termes de communication de la part de Museum Hack, c’est d’avoir placé ses guides sous les feux de la rampe. Ce n’est pas le produit — les visites — qui est mis en valeur, c’est l’équipe et par extension, leur personnalité, leur enthousiasme et leur savoir. Les guides de Museum Hack sont des superstars et chacun d’entre eux se présente dans une vidéo. Si vous n’avez jamais vu un troupeau de art nerds sous ecstasy, c’est le moment de cliquer ! Plus attachants et érudits les uns que les autres, ces guides sont réellement le point fort de Museum Hack, qui a su les mettre en valeur.

Au-delà d’une place bien méritée sous les projecteurs, Museum Hack offre aussi indirectement aux guides la possibilité de présenter leur métier aux multiples compétences : une culture générale solide, une aisance à parler en public, et des qualités pédagogiques favorisant la participation des auditeurs. Enfin, Museum Hack rémunère à juste-titre ces guides superstars dans un corps de métier où prime le bénévolat.

 

Museum Hack - Artizest le blog de management culturel

Photo courtesy de Museum Hack

Des services pertinents et innovants

Museum hack offre des visites privées pour des familles, à l’occasion d’anniversaires et même d’enterrements de vie de jeune fille ou de rendez-vous galants.

Les entreprises aussi sont invitées aux aventures guidées : elles peuvent proposer à leurs employés une visite pendant laquelle ils s’adonneront — entre deux tableaux — à des activités de team building et de créativité. Ces visites peuvent être customisées en fonction des valeurs d’une entreprise, de l’intérêt des participants, du secteur de l’entreprise ainsi que des challenges auxquels elle fait face. La promesse de Museum Hack est de designer sur mesure une expérience qui sera non seulement amusante mais également pertinente et inspirante pour les équipes concernées.

Enfin, Museum Hack propose aussi des services de consulting pour les musées. Cette entreprise offre un accompagnement pour la création et le renforcement de leurs programmes ; elle les forme sur le choix et l’utilisation des réseaux sociaux ; elle développe des stratégies pour atteindre de nouveaux publics, et consolider les bases de membres et abonnés. En tant que consultant, elle s’engage à « attirer de nouveaux publics, permettre aux musées de développer de nouvelles sources de revenus, augmenter leur portée sur les réseaux sociaux et mettre en place une assistance récurrente. »

En conclusion, Museum Hack est un exemple convaincant d’entreprise créative innovante qui participe à la diffusion et la démocratisation de l’art et de la culture. Ses forces ? Une passion réelle et des connaissances solides du milieu de l’art ; une communication accessible et centrée sur des talents plutôt que sur un produit ; une expertise et une panoplie de services qui prouvent que l’entreprenariat et l’art font très bon ménage.

Museum Hack - Artizest le blog de management culturel

Photo courtesy de Museum Hack


ARTIZEST – Le blog de management culturel